L'indice quotidien des prix AIER chute en août, en baisse pour l'année – AIER

L’indice des prix quotidiens d’AIER a baissé de 0,5% en août, la deuxième baisse des trois derniers mois. Au cours des 12 derniers mois, le PEV a baissé de 0,1%, la première baisse sur 12 mois depuis février et en forte baisse par rapport à l'augmentation de 3,7% pour la période de 12 mois se terminant en juin 2018. L'indicateur de prix le plus connu, l'indice des prix à la consommation, était inchangé en août et en hausse de 1,7% par rapport à l'année dernière. Le PEV, y compris les vêtements, une mesure plus large, a baissé de 0,3% en août, les prix des vêtements ayant bondi de 1,2% pour le mois. Le PEV mesure les changements de prix que les gens voient dans les achats de tous les jours tels que l'épicerie, les repas au restaurant, l'essence et les services publics. Le PEV n'est pas désaisonnalisé, nous le comparons donc avec l'IPC non désaisonnalisé. Les deux mesures du PEV excluent les prix des articles achetés peu fréquemment, comme les voitures, les appareils électroménagers et les meubles, et les prix fixés contractuellement pour des périodes prolongées (comme le logement).

Au cours des cinq dernières années, le PEV a augmenté à un taux annualisé de 0,2% tandis que le PEV, y compris les vêtements, a augmenté de 0,1%. L'indice des prix à la consommation est en hausse à un rythme annualisé de 1,5%.

Les prix de l'énergie ont fait chuter l'indice des prix quotidiens en août et contribuent également fortement aux taux annualisés sur 12 mois et 5 ans. Dans la grande catégorie d'énergie, les prix des carburants ont diminué de 4,2% pour le mois, tandis que les autres carburants et services publics ont diminué de 0,3%. Les fournitures d'entretien ménager et les produits d'épicerie étaient également en baisse pour le mois. Les autres catégories ont eu de très petites contributions en août.

La vaste catégorie d'aliments hors de la maison, principalement les restaurants, a été le principal contributeur positif en août, poursuivant une série de 109 mois d'augmentations. Le prix des aliments loin de chez eux a augmenté de 0,2% en août, sans ajustement. Au cours des 12 derniers mois, les aliments hors foyer ont augmenté de 3,2%, bien au-dessus de l'indice des prix à la consommation plus large; le gain annualisé sur cinq ans est de 2,7%. La grande catégorie représente environ 6,0% de l'IPC total et 17,4% de l'indice des prix de tous les jours.

Les autres médicaments positifs ont été les médicaments en vente libre qui ont enregistré une augmentation de 1,6% pour le mois et les services de câblodistribution et de satellite qui ont augmenté de 0,6%, tous deux sur une base non désaisonnalisée. Au cours de la dernière année, les prix des médicaments en vente libre ont augmenté de 2,6%, tandis que les services par câble et par satellite ont augmenté de 1,8%. Les autres catégories ayant enregistré des gains importants au cours de la dernière année sont les services postaux et de livraison (en hausse de 5,5%), les produits du tabac et de tabac (en hausse de 5,4%), les frais de cours (en hausse de 3,8%) et les prix des animaux et des produits pour animaux de compagnie (en hausse de 3,2% ).

Parmi les composants ayant les poids les plus élevés dans le PEV, les aliments à la maison (20,7% en poids) ont augmenté de 0,5% par rapport à il y a un an, tandis que les aliments hors de la maison (17,4%) ont augmenté de 3,2%, les combustibles ménagers et les services publics (13,4%) sont en baisse de 0,2% pour l'année, et le carburant (12,2%) est en baisse de 7,0% depuis août dernier. Ensemble, ils représentent 63,7% du PEV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *