L'économie suédoise a connu une baisse de 4% en 2020 suite à la pandémie

STOCKHOLM – L'économie de la Suède devrait diminuer de 4% cette année, l'épidémie de coronavirus frappe l'offre et la demande, un plongeon rivalisant avec celui de la crise financière mondiale il y a plus d'une décennie, a déclaré mardi la ministre des Finances Magdalena Andersson.

Le gouvernement a mis en place une série de mesures, notamment des subventions pour des horaires de travail plus courts, des rabais fiscaux, des garanties de prêt et des règles plus simples pour demander des prestations, afin d'atténuer le coup causé par l'épidémie de virus. Pourtant, Andersson a averti qu'il y avait des temps difficiles à venir.

« Nous voyons la croissance diminuer et le chômage augmenter d'une manière que nous n'avons pas vue depuis la crise financière », a-t-elle déclaré aux journalistes.

« Cette crise économique va nous toucher tous. »

Le ralentissement de cette année devrait être presque aussi profond que lors de la crise financière mondiale de 2009, lorsque l'économie suédoise a reculé de 4,2%, la plus forte baisse en plus de 50 ans.

Andersson, cependant, laissait espérer un rebond plus rapide, prévoyant une croissance de 3,5% en 2021. « Nous constatons une reprise de l'économie au second semestre de cette année », a-t-elle déclaré, ajoutant que les développements étaient très incertains.

Des entreprises allant des restaurants aux fabricants comme le constructeur de camions Volvo ont fermé leurs portes et ont temporairement renvoyé du personnel à la maison en raison des effets du coronavirus, et beaucoup devraient être licenciés de manière permanente.

Un nombre record de 36 800 personnes ont reçu leur avis en mars, soit plus de 10 fois le nombre du même mois l'an dernier.

Le gouvernement a offert des prêts et des garanties et prévoit d'augmenter les dépenses d'environ 84 milliards de couronnes suédoises (8,35 milliards de dollars) cette année.

Dans le même temps, la banque centrale a investi de l'argent dans le système financier, offrant 500 milliards de couronnes suédoises en prêts aux entreprises via les banques et augmentant ses achats de titres de 300 milliards de couronnes.

Le groupe bancaire Swedbank a déclaré récemment qu'il s'attendait à ce que l'économie se contracte de 4% cette année. SEB prévoyait une contraction de 2,7%.

(1 $ = 10,0652 couronnes suédoises)

(Reportage par Simon Johnson, reportage supplémentaire par Johan Ahlander, Johannes Hellstrom; édité par Niklas Pollard)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *