Le PDG de Novartis affirme que tout nouveau vaccin contre le coronavirus prendra deux ans – Journal

ZURICH – Tout vaccin contre le nouveau coronavirus ne sera pas prêt à être utilisé avant au moins deux ans, a déclaré à un journal allemand le PDG de la société pharmaceutique suisse Novartis, qui ne fabrique plus lui-même de vaccins.

Novartis a vendu son activité vaccins en 2015 à GlaxoSmithKline, l'une des nombreuses sociétés du monde entier qui se précipitent pour fabriquer un médicament. Certaines entreprises testent déjà des vaccins candidats sur des humains.

« Les résultats des premières études cliniques sur les candidats vaccins devraient être disponibles à l'automne », a déclaré Vas Narasimhan, PDG de Novartis, à Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ). « Si tout se passe comme nous l'espérons, il faudra 24 mois avant d'avoir un vaccin. »

Par exemple, Moderna Inc a accéléré les plans pour son vaccin expérimental COVID-19 et a déclaré qu'il prévoyait de commencer un essai à un stade avancé au début de l'été.

Mais les experts ont déclaré qu'aucun vaccin ne devrait être prêt à l'emploi avant au moins 2021, car ils doivent être largement testés chez l'homme avant d'être administrés à des centaines de millions, voire des milliards de personnes pour prévenir l'infection.

Narasimhan, qui a dirigé le développement de l'activité vaccins de Novartis avant que la société basée à Bâle ne conclue qu'il était trop petit pour être conservé et devrait être déchargé, a déclaré que produire suffisamment de vaccins pour le monde serait également un défi.

Il a dit que la construction d'une nouvelle usine prenait généralement trois ou quatre ans. « C'est beaucoup trop long », a-t-il déclaré à FAZ. «Nous devons utiliser le réseau de production existant pour produire rapidement de grandes quantités.» (Reportage par John Miller; Édité par Edmund Blair)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *