L'Australie ouvre davantage la vie domestique alors que le différend en Chine persiste

MELBOURNE – Des responsables australiens ont annoncé mercredi une série de plans visant à accélérer la reprise de la vie publique à travers le pays pour stimuler l'économie en difficulté au milieu d'une dispute diplomatique avec un partenaire commercial majeur, la Chine.

Le gouvernement discute également avec les universités australiennes de l'autorisation du retour de certains étudiants internationaux, un secteur qui contribue pour plus de 30 milliards de dollars australiens (19,6 milliards de dollars) aux caisses nationales.

La Nouvelle-Galles du Sud, le plus grand État du pays, permettra aux gens de reprendre le voyage pour le plaisir à partir du mois prochain, rouvrant effectivement les régions touristiques de sa côte sud qui ont été gravement endommagées par d’immenses feux de brousse avant l’épidémie.

« Nous jouerons notre rôle en tant que plus grand État, traditionnellement le moteur économique de la nation, pour nous assurer de générer autant d'activité économique que possible dans un environnement sûr », a déclaré la première ministre de NSW, Gladys Berejiklian.

«Nous voulons que les gens s'amusent, se sentent libres, mais en même temps, sachez que rien de ce que nous faisons n'est pareil pendant une pandémie.»

L'Australie a signalé un peu plus de 7 000 infections, dont 100 décès, et a effectué environ 1,1 million de tests sur une population de 25 millions d'habitants. Le ministre de la Santé, Greg Hunt, a déclaré que seulement 11 nouveaux cas avaient été enregistrés au cours des dernières 24 heures.

Les États et territoires australiens mettent en œuvre un plan du gouvernement fédéral en trois étapes pour annuler les mesures de verrouillage qui sont en place depuis deux mois, mais le rythme étalé signifie différentes restrictions à travers le pays à tout moment.

L'État de l'Australie-Méridionale a déclaré qu'il prévoyait de passer plus rapidement à la phase deux, permettant à davantage de personnes de manger et de boire dans les restaurants et les bars. L'Australie-Occidentale, l'Australie du Sud et la Tasmanie, qui ont toutes signalé un faible nombre de cas, maintiennent la fermeture des frontières.

La reprise des affaires et de la vie sociale à travers le pays intervient au milieu d'un différend avec la Chine sur le rôle de premier plan de l'Australie dans la campagne pour une enquête mondiale sur les origines de la pandémie de coronavirus.

Cette semaine, la Chine a soutenu un examen approfondi par l'Organisation mondiale de la santé, mais a été irrité par ce qu'elle considère comme une enquête plus ciblée poussée par l'Australie. Pékin a imposé cette semaine des droits de douane élevés sur les importations australiennes.

« Nous serions déçus s'il y avait un processus de fusion de ces problèmes », a déclaré la ministre des Affaires étrangères Marise Payne à la radio Australian Broadcasting Corp.

Le désaccord pourrait affecter les plans des universités visant à attirer les élèves. Les étudiants chinois représentent près de 40% de la population internationale de l'enseignement supérieur.

APPLICATION SMARTPHONE

À Victoria, le deuxième État le plus peuplé du pays, les autorités sanitaires ont révélé qu’elles utilisaient pour la première fois une application controversée de recherche de contacts sur smartphone pour suivre les mouvements d’une personne infectée.

Près de 6 millions d'Australiens ont téléchargé l'application COVID-safe, encore en deçà des 40% des 18 millions d'utilisateurs de smartphones qui, selon le gouvernement, en feraient un outil efficace, en raison des préoccupations de confidentialité concernant l'utilisation des données.

Les autorités ont déclaré que l'utilisation de l'application est réservée aux responsables de la santé de l'État, mais n'ont jusqu'à présent fourni que des détails limités sur son utilisation.

(1 $ = 1,5274 dollar australien) (Reportage de Melanie Burton; édité par Jane Wardell)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *