La loi européenne sur le climat a besoin d'un fonds pour une transition juste solide

Pour atteindre les objectifs de la loi européenne sur le climat, l'Union européenne doit enfin sortir le charbon de son mix énergétique: l'UE doit accélérer le rythme de la décarbonisation tout en atteignant son objectif d'inclusion sociale.

Le Parlement européen votera cette semaine (7 octobre) la proposition de la Commission relative à une loi européenne sur le climat, qui rendrait contraignant pour l'Union européenne un objectif de neutralité climatique d'ici 2050 et un objectif intermédiaire de réduction des émissions d'au moins 55% d'ici 2030, par rapport à 1990. Après le Parlement, ce sera au tour des dirigeants de l'UE de se prononcer sur un accord désormais attendu lors du Conseil européen de décembre.

Comme indiqué dans un récent article de blog, l'adoption de la loi européenne sur le climat serait une étape importante et nécessaire dans le processus de décarbonation de l'UE. Mais la neutralité climatique d'ici 2050 ne sera pas facile et l'Europe devrait se préparer à une route cahoteuse.

Le charbon reste un goulot d'étranglement politique majeur dans le processus de décarbonation de l'UE. Bien que le système énergétique de l'UE devienne plus vert et plus efficace, le charbon continue de fournir un cinquième de son électricité. Dans certains pays, le charbon est toujours prédominant dans la production d'électricité. Sans surprise, ces mêmes pays ont des doutes quant à l'accélération du processus de décarbonation, notamment en pleine pandémie.

Fig.1 Le charbon en Europe: un cinquième de l’électricité, trois quarts des émissions du secteur (données 2018)

source: Bruegel sur Eurostat (2020) et UNFCCC (2020)

L'UE devrait ouvertement faire face à ce goulot d'étranglement et promouvoir activement une élimination rapide du charbon en mettant en place un programme de transition juste qui garantirait le bien-être social des mineurs de charbon qui risquent de perdre leur emploi et contribuerait à la transformation socio-économique des régions charbonnières d'Europe .

En 2019, la Commission européenne a proposé un Fonds pour une transition juste (JTF) comme pierre angulaire du Green Deal européen. En mai 2020, la Commission a proposé de financer le JTF avec 43 milliards d'euros, dont 32 milliards seraient des fonds frais de la prochaine génération de l'UE.

Mais en juillet 2020, les dirigeants de l'UE ont décidé de réduire de plus de moitié le JTF à 17,5 milliards d'euros, un inconvénient majeur de l'accord du Conseil européen qui a entraîné des réductions substantielles des investissements prévus de l'UE de prochaine génération dans les biens publics de l'UE (santé, recherche et coopération internationale ainsi que le JTF). Le Parlement européen n'est pas d'accord, demandant à la place un financement de 57 milliards d'euros pour le JTF.

Les négociations en cours sur le budget de l'UE pour 2021-2027 devraient aboutir à un JTF plus fort, car l'instrument représente un élément important pour garantir l'inclusion sociale et l'acceptabilité politique du processus de décarbonation de l'UE, d'autant plus qu'il s'accélère au cours de la prochaine décennie.

Le JTF doit non seulement être volumineux, mais aussi bien conçu. Il est particulièrement important: i) d'axer le JTF sur le soutien social aux citoyens des territoires en transition, notamment en veillant à ce que la formation réponde aux besoins locaux de main-d'œuvre et en permettant le financement du JTF pour la mobilité et les subventions de transition pour les retraites qui compléteraient les filets nationaux de sécurité sociale; ii) veiller à ce que les ressources du JTF soient décaissées sur la base d’une mise en œuvre appropriée des plans de décarbonation des pays; iii) modifier la méthode de pré-allocation de la JTF pour la rendre plus ciblée géographiquement.

En apportant une réponse au défi d'une transition juste, l'UE pourrait éliminer la principale pierre d'achoppement posée par le charbon sur la voie de la décarbonisation. Après des années de discussions, il est maintenant grand temps pour l'UE de réaliser et de promouvoir deux objectifs sociétaux majeurs: la décarbonisation et l'inclusion sociale.

Citation recommandée:
Tagliapietra, S. (2020) «La loi européenne sur le climat a besoin d'un fonds solide pour une transition juste», Bruegel Blog, 6 octobre


Republication et référencement

Bruegel se considère comme un bien public et ne prend aucun point de vue institutionnel. Tout le monde est libre de republier et / ou de citer cet article sans consentement préalable. Veuillez fournir une référence complète, indiquant clairement Bruegel et l'auteur concerné comme source, et inclure un lien hypertexte bien visible vers le message original.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *