Impact des conflits et de l'instabilité politique sur les crises bancaires dans les économies en développement – Blogue du FMI

Par Montford Mlachila et Rasmane Ouedraogo

Si les effets économiques des conflits et de l'instabilité politique ont été analysés en profondeur, beaucoup moins d'attention a été accordée à la manière dont les banques sont affectées.

Notre document des services du FMI aborde cette lacune en examinant si la montée des conflits et de l'instabilité politique à l'échelle mondiale au cours des dernières décennies a conduit à davantage de crises bancaires dans les pays en développement. Notre étude se concentre sur l'impact potentiel des conflits et de l'instabilité politique sur la crise bancaire systémique dans 92 pays en développement sur la période 1970-2016.

2,5

Les chances d'une crise bancaire sont 2,5 fois plus élevées lorsqu'un pays est touché par un conflit

Nous constatons que les chances d'une crise bancaire sont 2,5 fois plus élevées lorsqu'un pays est touché par un conflit. Les conflits et l'instabilité politique dans les pays voisins augmentent la probabilité de crises bancaires dans un pays donné. Et la probabilité de connaître une crise bancaire est de 25% lorsque le conflit dure 10 ans, contre 16,4% lorsqu'il dure deux ans.

Notre graphique présente la relation entre le nombre de pays en crise bancaire et en conflit. Il montre que les grandes vagues de conflit ont tendance à être associées à un taux plus élevé de survenue de crises bancaires.

Par exemple, pendant la guerre civile en Sierra Leone (1991-2002), plus de 40 pour cent des prêts du système bancaire étaient improductifs et l'agrément d'une banque a été suspendu en 1994. En République centrafricaine, les prêts bancaires improductifs sont passés à plus d'un. tiers du total des prêts et certaines banques sont devenues sous-capitalisées à la suite du déclenchement du conflit en 2013.

Le principal canal de transmission est la survenue de crises budgétaires consécutives à un conflit ou à une instabilité politique. Les conflits et l'instabilité politique peuvent avoir un impact négatif sur la capacité de production d'un pays et cela peut à son tour réduire les recettes publiques et augmenter les dépenses improductives, y compris les dépenses militaires, conduisant à des crises budgétaires. Cela peut également entraîner un dysfonctionnement du gouvernement et un affaiblissement des institutions.

Les gouvernements confrontés à un conflit et / ou à une instabilité politique doivent s'attaquer à leurs causes profondes et essayer d'atténuer leurs effets négatifs par la conception et la mise en œuvre appropriées de politiques économiques. Créer un espace budgétaire adéquat en temps normal peut réduire la probabilité de crises budgétaires et, par conséquent, réduire la probabilité de crises bancaires systémiques.

Nos résultats suggèrent également que les décideurs politiques devraient prêter attention aux conflits dans les pays voisins, même s'ils ne sont pas eux-mêmes en proie à des conflits, car leurs systèmes bancaires peuvent subir des retombées négatives de la part de leurs voisins étant donné que les banques opèrent au-delà des frontières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *